Éditeur : Chiron

ISBN : 9782702705551

Langue : Français

Résumé :

En Europe comme aux États-Unis, tout au long du XXe siècle, la danse contemporaine est marquée par l’apparition de langages chorégraphiques radicalement nouveaux. A ce titre, elle est devenue aujourd’hui, avec le cinéma, un des modes d’expression artistique les plus importants. En faire l’histoire, n’est-ce pas d’abord se pencher sur le travail des danseurs-chorégraphes qui en furent les principaux acteurs ? La pratique et la réflexion critique de Rudolf Laban (1879-1958) et Mary Wigman (1886-1973) constituent deux des grandes impulsions fondatrices de cette aventure chorégraphique. Elles témoignent de la quête d’une pensée motrice, d’un usage de soi et d’un art du transport qui furent des réponses particulières aux exigences du présent. S’il y eut un art moderne, que pouvait donc signifier une danse moderne pour ceux qui l’inventaient, et qui préféraient d’ailleurs l’appeler expérience de danse ? Cette modernité se situait hors des cadres d’une technique fondée sur un modèle esthétique unique. Et ces expériences mettaient en cause les fonctions et le statut même de la danse au sein d’une époque qui avait perdu une part de son savoir du mouvement. En analysant les itinéraires de ces deux grands artistes, cet ouvrage propose de découvrir, loin de toute généalogie hagiographique, les dynamiques profondes qui les animèrent et qui irriguent toujours les forces vives de la danse contemporaine. En prendre la mesure, c’est aussi – inévitablement – s’interroger sur la manière d’écrire l’histoire de la danse aujourd’hui.

Nombre d'exemplaire: 1

Collection : Recherches

Éditeur : CN D

ISBN : 979-10-97388-01-0

Langue : Français

Résumé :

Si la mémoire des œuvres en danse peut s'entretenir à travers des traditions, qu'advient-il lorsqu'il y a rupture dans la transmission, quand des danseurs et chorégraphes modernes, tels Mary Wigman, Valeska Gert, Joséphine Baker ou Rudolf Laban, envisagent une mémoire discontinue de leurs gestes ? Et qu'arrive-t-il, presque un siècle plus tard, lorsque des artistes contemporains découvrent des danses passées et se laissent ravir au point d'en faire quelque chose ? Reprendre, c'est alors créer un court-circuit dans le temps qui « allume la mèche de l'explosif enfouie dans l'Autrefois », selon Walter Benjamin. Mettant au cœur de sa réflexion l'analyse des œuvres chorégraphiques, de leur processus et de leurs enjeux, Isabelle Launay observe la façon dont des artistes contemporains (Vera Mantero, le Quatuor Knust, Jérôme Bel, Latifa Laâbissi, Mark Tompkins, Loïc Touzé) réactivent des danses du passé. Dégagée du continuum d'une tradition, la mémoire des œuvres circule et travaille alors par surprises, transferts, montages et par l'inquiétante force de la citation.

Nombre d'exemplaire: 1

Éditeur : Centre national de la danse

ISBN : 9782914124454

Langue : Français

Résumé :

Entre 1870 et 1945, avec l’essor des villes et l’évolution des moeurs, de nouvelles formes de spectacle apparaissent en Occident et, avec elles, de nouvelles visions du corps dansant, multiples et parfois contradictoires. Certains danseurs, captivés par le mondernisme technologique, rêvent d’une hybridation du corps avec la machine. Pour d’autres, l’enjeu est de redécouvrir l’aptitude au mouvement naturel et les pulsions vitales, mises à mal par la vie moderne. D’autres encore puisent une inspiration libératrice dans les danses exotiques ou l’exemple des «peuples primitifs». Mais à New York comme à Paris, Berlin ou Moscou, la danse doit aussi répondre de son rôle politique, social et culturel face à la crise économique et la montée des totalitarismes. Chorégraphes, interprètes et pédagogues, tous ont conscience d’oeuvrer à une époque de ruptures et d’avoir à situer leur démarche créative par rapport aux boulversements et violences de leur temps. C’est le récit de cette histoire complexe et passionnante que propose cet ouvrage. A partir des acquis les plus récents de la recherche internationale en danse, il situe l’émergence des oeuvres – comme des démarches et des théories qui les animent – dans leur contexte culturel et leur environnement social, tout en croisant l’étude des pratiques corporelles avec l’analyse des enjeux, tant esthétiques que politiques, d’un art en mutation.

Nombre d'exemplaire: 1

La danse en solo

2002

Ouvrage

+

Éditeur : CN D

ISBN : 9782914124171

Résumé :

On assiste aujourd’hui sur la scène européenne à la multiplication des performances en solo. Comment expliquer ce phénomène ? L’invocation de raisons pratiques ou économiques ne suffit évidemment pas.Alors que les chorégraphes actuels remettent en question le spectacle et le spectaculaire, le solo représentent-il le lieu privilégié d’une expérimentation et d’un renouvellement esthétique ? Apparu à l’orée du Xxe siècle, en même temps que la danse moderne, il n’a cessé depuis lors de se manifester sous des formes variées, souvent empreintes d’une dimension politique ou idéologique. Quel sens donner à cette émergence ? Comment distinguer ce qui rapproche et ce qui sépare le danseur en solo des autres solistes ? Pourquoi le danseur est-il attiré vers cette forme de création solitaire ? Cherche-t-il par son biais à être à la fois acteur et spectateur de lui-même, explorateur et créateur de sa propre matière gestuelle ? Le présent ouvrage est un recueil d’essais où théoriciens et praticiens de la danse mettent en perspective les multiples interprétations du solo dansé.

Nombre d'exemplaire: 1

Éditeur : Gallimard Jeunesse

ISBN : 9782070522149

Langue : Français

Résumé :

La danse moderne est née avec le XXe siècle, à l’ère de la vitesse et des grandes innovations techniques. Les aventuriers de la danse modernes ont été des danseurs bien sûr, mais aussi des peintres, des musiciens... Aujourd’hui la danse moderne s’inspire de sources très différentes : la bande dessinée, le sport, le crique, les arts martiaux, les danses du monde entier. Un tas de choses que tu connais... En prenant conscience de tes mouvements, en dansant librement, en jouant avec la musique, tu peux improviser ta danse moderne... et pourquoi pas organiser un vrai bal chez toi.

Nombre d'exemplaire: 1

Une certaine idée de la danse. Réflexions au fil des jours

1997

+

Éditeur : Chiron

ISBN : 9782702705704

Langue : Français

Résumé :

Ce nouvel ouvrage de Jacqueline Robinson – une collection d’essais, de souvenirs, de projets, de rêveries – ne saurait être mieux introduit que par ces quelques phrases de Laurence Louppe : "Une certaine idée de la danse" n’est pas une glose... C’est dans la matière même de la danse contemporaine et dans sa pensée que le lecteur est entrainé. Pas seulement sur le plan de l’histoire, mais dans le présent de la danse, de ses questionnements d’aujourd’hui, danse ses urgences, dans ses périls. Davantage qu’un plaidoyer, c’est un voyage... Jacqueline Robinson ne se contente pas d’avoir été initiatrice, une danseuse de l’aube, gardienne du foyer vivant... elle est aujourd’hui la veilleuse... celle qui ouvre les vannes, qui libère les sources vives. Avec des mots, ceux parfois d’une prose toute simple et pragmatique, ceux parfois de la poésie, elle nous fait toucher ce «corps danseur», qui vit «au-delà de ses propres frontières... au delà du dicible.»

Nombre d'exemplaire: 1