Danse et architecture N° 42/43

2000

Périodique

+

Collection : Nouvelles de danse

Éditeur : Contredanse

ISBN : 2-930146-16-8

Langue : Français

Résumé :

Cette édition de Nouvelles de Danse, entièrement consacrée à la danse et l'architecture, explore les connexions liant ces deux disciplines, antagonistes peut-être par leur différence de temporalité, proches par le matériau - l'espace - sur lequel elles travaillent toutes deux.

Nombre d'exemplaire: 2

Éditeur : Fondation Cartier pour l’art contemporain

ISBN : 978-2-86925-149-6

Langue : Français, Anglais

Résumé :

Vingt ans après la première exposition qu'elle lui a consacrée, la Fondation Cartier pour l'art contemporain invite à nouveau l'artiste américaine Sarah Sze à créer une exposition immersive dialoguant avec les espaces transparents du bâtiment de Jean Nouvel. Internationalement reconnue pour son oeuvre défiant les frontières entre peinture, installation et architecture, Sarah Sze assemble des objets du quotidien et des images en mouvement dans des installations sculpturales d'une étonnante délicatesse et complexité. Présentant de nombreuses vues de l'exposition, le catalogue publié par la Fondation Cartier retrace la création des deux oeuvres conçues spécialement par Sarah Sze pour l'exposition, composées d'objets, de lumières, de sons, de vidéos et d'images fixes. Un texte de Bruno Latour, une conversation entre Jean Nouvel et Sarah Sze ainsi qu'un texte de la commissaire de l'exposition explorent les références qui se trouvent au coeur du travail de l'artiste et analysent sa préoccupation pour la prolifération des images qui transforment notre relation aux objets, à l'espace et au temps. L'exposition est présentée du 13 octobre 2020 à mars 2021. Le catalogue bilingue français/anglais paraîtra en décembre 2020.

Nombre d'exemplaire: 1

Collection : Collection particulière

Éditeur : Nouvelles Editions Place

ISBN : 9782858938391

Langue : Français, Anglais

Résumé :

Au début des années quatre-vingt-dix alors que les lieux spécifiquement conçus pour la danse faisaient cruellement défaut aux chorégraphes contemporains français, Dominique Bagouet, Liliane Martinez administritrice de la compagnie et Ruedi Baur imaginaient un «lieu-outil» au service des artistes, espace capable d’acceuillir un public professionnel aussi bien que néophyte. Cette vision déterminante dans la manière d’approcher la conception du centre chorégraphique national de Montpellier, influence encore l’ensemble de notre travail architectural aujourd’hui. In the early 1990’s, when specifically designed dance studios were sorely lacking, particulary for contemporary French choreographers, Dominique Bagouet, Liliane Martinez (Dance company administrator) and Ruedi Baur imagined a combination «tool-place» for artists, a space able to receive both professional and novice publics. This vision was a determining factor in the way we approached the design of Montpellier’s Choreography Center, and still influences our work today.

Nombre d'exemplaire: 1

Collection : Archives

Éditeur : Ballet natonal de Marseille

Résumé :

Pour sa toute première création marseillaise, " La Cité Radieuse ", Frédéric Flamand s'est associé à l'architecte français Dominique Perrault et clôture une trilogie consacrée à la ville, après les spectacles " Metapolis " - réalisé avec la star irako-britannique de l'architecture Zaha Hadid -, et " Silent Collisions " avec Thom Mayne, Pritzker Prize 2005. Le Corbusier à qui le titre rend hommage, rêvait de faire le bonheur des hommes grâce à l'architecture. Flamand et Perrault, s'appuyant sur cette vision utopique, interrogent dans cet opus les nouvelles formes d'utopies liées à l'avènement de la ville-monde générée par le processus de globalisation. Ils revisitent également ce que l'anthropologue Marc Augé appelle les non-lieux (aéroports, shopping centers, gare de transit), espaces d'anonymat qui accueillent chaque jour des individus plus nombreux. Métapoles ou mégalopoles sont aujourd'hui autant d'arènes en perpétuelle mutation où les hommes sont confrontés aux images qu'ils produisent, les corps sont entraînés dans des flux incessants d'énergie, dans l'entrelacs des réseaux. Les repères identitaires changent en même temps que l'organisation de l'espace. Le dispositif scénique constitué d'écrans mobiles en maille métallique, caractéristique de nombreuses réalisations de Dominique Perrault, fait éclater le cadre traditionnel de la représentation, chorégraphie un jeu d'apparitions, de disparitions, confronte le corps réel et ses démultiplications relayées par un jeu d'images.

Direction artistique / Conception : Frédéric Flamand, Dominique Perrault
Assistance direction artistique / conception : Bernard Degroote
Chorégraphie : Frédéric Flamand
Assistance à la chorégraphie : Cristina Dias, Danseurs du Ballet National de Marseille
Interprétation : Danseurs du Ballet National de Marseille
Conseil artistique / Dramaturgie : Bernard Degroote
Mise en scène : Frédéric Flamand
Scénographie : Dominique Perrault
Conception vidéo : Frédéric Flamand, Jean-Christophe Aubert
Lumières : Nicolas Olivier, Frédéric Flamand
Costumes : Annelies Van Damme
Direction technique : Frédéric Granger
Son : Jacques-Yves Le Docte

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Ballet National de Marseille, Festival de Marseille (F), Fondazzione Teatro Due - Parma (I)
Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Ballet National de Marseille

Durée : 1'15

Nombre d'exemplaire: 1

Le grand inventaire de l'art

2018

Ouvrage

+

Collection : Dada

Éditeur : Arola Eds

ISBN : 978-2358801133

Langue : Français

Résumé :

De la grotte de Lascaux au street art, en passant par les momies, les châteaux forts, la Joconde, l’impressionnisme ou l’invention du cinéma : ouvrez l’oeil, voici le grand inventaire de l’art !Si je vous dis Renaissance, à quoi pensez-vous ? Quels artistes, quels chefs d’oeuvres vous viennent en tête ? De même, diriez-vous que la Tour Eiffel et la Statue de la Liberté sont de la même période ? A quoi ressemblait le monde de l’art à la Préhistoire, et de quoi sera-t-il fait demain ? Ce grand livre 100% illustré propose de répondre à toutes ces questions. Le principe : 10 chapitres qui parcourent l’histoire de l’art, de la Préhistoire à l’Art d’aujourd’hui. Une trentaine de dessins composent l’inventaire artistique de chaque époque.Tableaux, bâtiments, sculptures, portraits d’artistes, outils, motifs… Tout ce qui fait l’art de la période est réuni. A chaque chapitre, une 2e page pleinement illustrée met en scène l’époque et vous propose un jeu de cherche et trouve.

Nombre d'exemplaire: 1

Éditeur : HYX

ISBN : 978-2-910385-70-5

Langue : Français / anglais

Résumé :

Les Docks sont à l’origine un véritable monument historique, l’une des premières réalisations en ciment armé construite en 1907 au coeur de Paris. Plus qu’une restauration, le projet de JAKOB + MACFARLANE s’impose comme un « Plug-over » enrichi de greffes extérieures, totalement traversé par des circulations ouvertes au public.

À partir d’une importante iconographie, cet ouvrage bilingue français/anglais présente les différentes phases de conception et de construction du projet et notamment celle du Plug-over. Frédéric Migayrou nous livre dans son essai « Les trames de l’intrication », une réflexion sur le travail de Jakob+MacFarlane. Leur architecture établit une nouvelle matérialité, une véritable physique du contexte, ce dernier étant une ressource qui redéfinit le programme. Les architectes s’emparent des techniques, des usages, des pratiques esthétiques, et mêlent des récits en un matériau composite qui réactive et interroge le domaine qu’ils investissent. Avec Les Docks, les architectes révèlent et magnifient la structure existante, celle d’un monument historique aux sources de l’architecture moderne. Un bâtiment qui « s’affirme comme un signal marquant, un authentique dispositif urbain mariant l’histoire et le contemporain de façon inédite ».

L’agence de Dominique Jakob et Brendan MacFarlane réalisent des projets innovants et prospectifs reconnus pour leur créativité et leur dimension critique et conceptuelle : le restaurant Georges du Centre Pompidou, le FRAC Centre à Orléans, le cube Orange et le siège d’Euronews à Lyon…

Frédéric Migayrou est directeur adjoint du Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou et Chair Professor à la Bartlett School, University of London (UCL).

Nombre d'exemplaire: 1