De la création chorégraphique

2006

2900002687644

+

Collection : Recherches

Éditeur : CN D

ISBN : 2900002687644

Langue : Français

Résumé :

Depuis trente années, Michel Bernard poursuit son exploration rigoureuse et passionnée de l’acte de danser. Il nous livre ici le fruit de ce travail, au travers d’un choix de textes – dont beaucoup inédits- qu’il a rassemblés autour de grands axes : l’exploration des différentes facettes de la corporéité dansante et l’examen des processus de création chorégraphique, puis de ceux de la réception et de la mémorisation du spectacle de danse. Le florilège se poursuit avec l’étude du travail de figures emblématiques, et s’achève par une analyse du statut de l’enseignement de la danse dans le système institutionnel français. Ainsi est retracé l’itinéraire d’une recherche autour de ce mot trompeur : le «corps».

Nombre d'exemplaire: 1

L' expressivité du corps : recherches sur les fondements de la théâtralité

1986

Ouvrage

+

Collection : La recherche en danse

Éditeur : Chiron

ISBN : 2906204013

Langue : Français

Résumé :

Le pouvoir expressif du corps est un concpet galvaudé. Sacralisé par les milieux éducatifs et artistiques, décrié par l’avant-garde littéraire ou philosophique (R.Barthes, G.Deleuze et F. Guattari, J.F. Lyotard, M. Foucault, J. Kristeva, etc.), ce concept a une longue histoire tout au moins dans la tradition germanique. Michel Bernard ne vise pas seulement une mise au point théorique, mais également une déconstruction idéologique ; il appelle à une subversion des rapports du corps et du langage donc l’expressionnisme est le produit, pour aboutir à une transformation inévitable du système éducatif responsable de cette production et du modèle théâtral qui en est l’instrument ou le mécanisme.

Nombre d'exemplaire: 1

Éditeur : Points

ISBN : 9782020261555

Langue : Français

Résumé :

Le corps : l’auteur passe en revues les différentes approches de notre corps par les sciences et la philosophie contemporaine. Ce panorama critique des perspectives sur la corporéité de notre existence le conduit à une déconstruction du concept occidental traditionnel de «coprs» et à une démystification de l’image d’un corps-bastion, refuge de l’individualité contre une société tentaculaire : la réalité de notre corps est façonnée par nos fantasmes qui reflètent eux-mêmes des mythes forgés par notre société.

Nombre d'exemplaire: 1